Logo : un guide de montagne des vins Guide du vin

2021

Soulager un foie malade par l’alimentation

Si vous vous sentez le ventre fatigué après un repas, vous pouvez y remédier. Voici une liste de solutions à la crise de foie. Elles peuvent aussi aider à un stade plus avancé : NASH, hépatite, fibrose, cirrhose. Par contre les changements alimentaires listés ici ne peuvent pas soigner une maladie du foie.

 

Éviter l’alcool

Diminuer la consommation d’alcool ne suffit pas. Ce qui est primordial est d’arrêter. Éliminer l’alcool. Totalement ; jusqu’à guérison.

Si le manque (« craving ») arrive, déclenchez une activité qui vous éclate : discuter, lire, marcher (pas d’écran).

Éliminer l’alcool est le facteur décisif. La solution vraiment efficace pour soulager un foie fatigué est d’arrêter la consommation d’alcool. Tout ce qui suit est accessoire ; mais utile.

Composition des repas

Vous devez diminuer les autres aliments qui fatiguent le foie : la crème, les graisses animales, le sucre, les pâtes incomplètes, la nicotine.

Vous pouvez augmenter les aliments faciles à digérer : les fruits, les légumes, les légumineuses (ou fabacées, comme les pois-chiches), l’huile végétale.

Voici quelques plats (végétariens) en exemple : l’humus pour les protéines du pois-chiche et pour le magnésium du tahiné (deux fois plus que dans le cacao), lentilles vertes (10g de protéines pour 100g de lentilles), lentilles corail en "dahl". Surveillez bien la cuisson des lentilles corail : elles doivent rester croquantes. Je les cuis à la poêle avec dans l’ordre : huile d’olive, ail, oignon ; optionnels : tomate, épinard ou blette, curcuma, gingembre, graines de moutarde.

Recette pour une vie sereine

Faites plus d’activité physique ; c’est bon à la fois pour la santé et le moral.

Voici ma consommation de compléments alimentaires pour soutenir le foie :

  • Au petit-déjeuner : un agrume (pour la vitamine C qui stimule la synthèse du glutathion, un puissant antioxydant qui protège les cellules des radicaux libres, des toxines qui peuvent s’accumuler au niveau du foie et l’endommager), un mélange détox tout fait (comme en pharmacie).
  • Pour se caler entre les repas : un agrume (encore), une infusion de romarin (contre-indiqué si hypertension), des noisettes ou des noix (pour le phosphore et les antioxydants).
  • Avant le dîner : du Ganoderma Lucidum (reishi) rouge (aka-shiba), sur souche, "vieux" chapeau, bio. Posologie : de 0,3g à 6g par jour (12 en pointe) ; à jeun, 30 minutes avant le repas. Effets bénéfiques supposés : adaptogène, antioxydant (prévient l’arthrose), foie, anticancer, hypotenseur (19 mmHg après 6 mois), réduit le LDL, anti-inflammatoire (contre arthrite et goutte), lupus.
  • Après le dîner : curcuma bio. C’est le moment car la curcumine est rapidement dégradée par le corps. Mode de prise : minimum 1g/j avec un repas ; n’est actif qu’avec du gingembre ou un peu de poivre. Effets bénéfiques supposés : antioxydant (ORAC 127068), anti-inflammatoire (arthrose), hypotenseur (5 mmHg en 8 semaines), production de bile, améliore les enzymes antioxydantes du foie, diminue LDL.
  • Avant de dormir : le chardon-marie est complété par l’artichaut. Le chardon-marie (Silybum marianum) serait détox, antioxydant, protège la glutathione, donc diminue la pénétration de substances toxiques dans les cellules du foie, en cas de cirrhose, anticancer, anti-inflammatoire, favorise la production de la bile, en association (si diabète) décroit le cholestérol, le LDL, les triglycérides. L’artichaut serait surtout diurétique ; mais diminue LDL, détox, antioxydant, favorise la production de bile. Évitez les extraits hydroalcooliques puisqu’ils contiennent de l’alcool.

   |   À propos   |      |   Haut de page

© 1999-2021 Félicien Breton