Rouges décevants goûtés en 2007

La réputation ou le prix des vins ci-dessous sont sans rapport avec mon plaisir gustatif. Ces vins se sont révélés surfaits ou sans intérêt. Autrement dit, une multitude de vins deux fois moins chers me plait autant. Entre autres grands vins, vous trouverez Malesan, Mouton Cadet, Guigal.

J’ai gouté ces vins en 2007 (d’avril à décembre). Les commentaires de dégustation sont présentés, par ordre de prix croissant, avec le format suivant :

Appellation - exploitant - parcelle ou marque - cépage
Millésime - prix en France - impression générale - au nez - en bouche - après avoir avalé
 

rouge Bordeaux - Malesan

2005 - 4,4 € - les verres resteront à peine entamés - au nez : caramel, chocolat noir et noisettes brûlées - la bouche est écoeurante, avec noisettes brûlées, fruit rouge, une texture pâteuse, un manque de fraîcheur (rond)

rouge Bordeaux - Baron Philippe de Rothschild S.A. - Mouton-Cadet

2004 - 10 € - un bon produit industriel, ne montre pas les problèmes sanitaires du Mouton-Cadet 2001 - un nez faible, avec poussière, mûres, cassis, végétal (à cause de l'immaturité des raisins) - le palais montre du cassis mais manque d'intensité aromatique, il est dilué mais équilibré : une structure typique des bordeaux, une verdeur (immaturité des raisins) attaque les papilles, franc - une expression alternative de la côte atlantique est le pur et solide Brégeon Cabernet 2002 deux fois moins cher

rouge Côte-rôtie - E.Guigal - Côtes Brune et Blonde - [syrah]

2002 - 25 € - techniquement bien fait mais peu expressif - un nez faible de cassis - plus dense qu'onctueux, manque d'intensité aromatique, franc -
- Ce vin ne montre pas la joie (carambole, cassis, violette, fluidité) du juteux Gallet 2002 au même prix.

 

Il peut être temps que vous révisiez votre stratégie d'achat.

La Baule 44  |  44  |  Paris 11e

 

Haut de page